Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2006

Pauvreté en milieu rural - Le travail

Il y a de moins en moins de travail. Les quelques petites entreprises locales ont disparu. Ceux restantes, ainsi que l'agriculture n'emploient plus beaucoup de monde :

  • nombre de plus en plus restreint d'exploitations, de plus en plus grandes et mécanisées.
  • beaucoup de petits boulots, d'emplois peu qualifiés (salariés agricoles, employés de maison...) n'existent plus. D'autres ne sont plus possibles parce que la réglementation du travail les interdit.

Certes, ces emplois n'étaient pas bien payés, mais ils assuraient le minimum, matériellement et en relations sociales. On constate aujourd'hui que la seule entreprise d'une certaine importance est... la maison de retraite.
Comment retrouver du travail ? Riom, Clermont-Ferrand, Vichy, Gannat, Montluçon " ce n'est pas facile, je n'ai pas de voiture, les trains sont insuffisants (avec des horaires inadaptés) ou inexistants ". De toutes façons, sans diplôme, " personne ne m'embauchera ".
Le travail, il est forcément dans ou autour de ces grandes villes : il faut une voiture. Les emplois d'insertion, souvent à temps partiel, ne permettent pas de s'en acheter une. S'il en faut deux, c'est la catastrophe pour le ménage.
Une jeune femme à la recherche d'un emploi ne peut pas payer les réparations imposées suite au contrôle technique de sa voiture d'occasion et elle est condamnée à rester muette aux entretiens d'embauche proposés. D'autres sont tributaires d'une panne qui va bloquer la voiture plusieurs jours ou, faute d'argent, plusieurs semaines.

Commentaires

Oui, c'est vrai.

Écrit par : pat | 29/11/2006

Les commentaires sont fermés.